Pour le Name Festival l’électro s’installe à Halluin en octobre

Pour le Name Festival l'électro s'installe à Halluin en octobre

L’an passé, le Name Festival, ses enceintes, ses DJ et ses teufeurs avaient investi le marché d’intérêt national de Lomme après cinq années dans les locaux industriels « pur jus » de la Tossée à Tourcoing, véritable rampe de lancement pour le festival. «
Le MIN était un lieu vraiment génial mais avec beaucoup de contraintes. Il était intéressant de travailler avec les producteurs mais notre ambition, est de faire découvrir des lieux, de créer des atmosphères
», raconte Sabine Duthoit, une des chevilles ouvrières du Name. Toujours en quête de lieux, le Name a décidé de prendre cette année le contre-pieds des habitudes.

Les deux soirées-phares (7 et 8 octobre) se dérouleront au port fluvial d’Halluin, au bord de la Lys et de la frontière belge. Un lieu plus bucolique qu’industriel. «
Mais en même temps, on voit de là des cheminées d’usine, les éoliennes… C’est le lien entre la nature et la ville.
» Alors exit les poutres métalliques et les briques, le Name plantera deux chapiteaux, poussera les murs et accueillera notamment Laurent Garnier ou Maceo Plex. «
Nous allons augmenter la jauge. L’an passé à Lomme, nous avons eu mille personnes de plus par soir que les années précédentes.
» Des navettes payantes relieront Lille à Halluin.

Enfin, pour les allergiques à la campagne, le Name proposera le dimanche midi des concerts gratuits à la gare Saint-Sauveur à Lille. «
Cette année ce sont trois jours, trois lieux. Des activités pédagogiques, des workshops et des master class auront ainsi lieu à la Condition publique ; parce que Roubaix reste notre berceau.
»

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *