Euro 2016 , face à l’Allemagne qui doit jouer dans l’axe avec Koscielny

Euro 2016 , face à l'Allemagne qui doit jouer dans l'axe avec Koscielny

Adil Rami

«
On verra j’ai encore le temps de réfléchir
», a déclaré à chaud Deschamps, dimanche. C’est tout vu, le sélectionneur français va à nouveau titulariser Adil Rami, au côté de Laurent Koscielny. Parce que ce duo est son premier plan et qu’il va rester dans sa logique. Les deux défenseurs centraux ont progressé depuis le premier match amical contre le Cameroun et sans cette première période délicate contre l’Eire, le débat n’aurait pas lieu.

Avec Rami à l’Euro, la France a pris autant de buts en quatre matchs qu’avec Umtiti sur une rencontre. Le Sévillan de 30 ans est aussi plus rodé aux matchs couperets. Avec Lille, Valence, Milan AC et Séville, les quatre clubs qu’il a connus, il a participé à 52 matchs de coupe d’Europe. Rami a même gagné cette année la Ligue Europa. Dans le domaine aérien et dans l’impact, il est aussi un atout plus important pour repousser les vagues allemandes. Sa suspension lui a aussi permis de faire le point, de recharger les batteries. Après cette coupure de dix jours, Rami sera prêt pour le rendez-vous.

Samuel Umiti

Synthétisons immédiatement le débat : il n’y a pas de bonne solution, ce jeudi, pour composer l’axe central des Bleus et venir épauler le seul maillon fort, Koscielny. Mangala est aux fraises, Rami n’a jamais donné de gage de sérénité et carrément plongé face à l’Eire. Il n’a pas joué depuis dix jours, puisqu’il était suspendu face à l’Islande. Qui reste-t-il L’inexpérimenté Samuel Umtiti, qui a l’avantage d’être gaucher, et donc complémentaire.

Alors oui, le néo-Barcelonais n’a pas été tonitruant face à l’Islande, mais il n’a pas pris de risques, ce n’était pas le soir pour, alors qu’il fêtait sa première sélection en quarts de finale d’un Euro. Il a été prudent, fiable techniquement, pas inquiété dans les duels, et a seulement été bougé en fin de rencontre, quand il a été contraint de passer axe droit et de jouer avec Mangala, avec lequel il n’a aucun repère. Si l’on compare les dynamiques, Umtiti est le plus frais, le plus dans le rythme et surtout le plus en confiance, quand Rami et Mangala ont affiché des limites, en match ou à l’entraînement. Umtiti est l’avenir et demain, ce sera le présent.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *