Bruay-sur-l’Escaut, plusieurs coups de feu dans la nuit après une rixe

Bruay-sur-l'Escaut, plusieurs coups de feu dans la nuit après une rixe

Les faits, qui s’annoncent, d’après le procureur de Valenciennes, «
compliqués à démêler puisqu’il y aurait eu plusieurs épisodes successifs de violences réciproques
», auraient éclaté dimanche soir, peu après 23 heures, sur la commune de Petite-Forêt. «
Il s’agit d’une rixe au sein de la communauté des gens du voyage au motif encore incertain
», poursuit François Pérain. Un revolver aurait été dégainé. C’est dans ce contexte-là que l’un des protagonistes de l’affaire aurait reçu un coup de crosse au niveau du visage.

« On en a entendu trois ou quatre »

Le différend n’en est pas resté là. Peu avant minuit, plusieurs coups de feu ont tiré les Bruaysiens de leur sommeil. Notamment ceux qui habitent non loin de la station de tramway Ruelles, le long de la rue Jean-Jaurès. «
Au départ, on a cru que c’était un feu d’artifice. Alors on a été à la fenêtre, explique un couple. C’est là qu’on a compris que c’est des coups de feu. On en a entendu trois ou quatre. Et on a vu la BAC (brigade anticriminalité) arriver juste après.
»

« Trois voitures en poursuivaient une quatrième »

Un peu plus loin dans la rue Jean-Jaurès, un adolescent confirme avoir entendu lui aussi «
plusieurs coups de feu
». Et d’expliquer qu’il a d’ailleurs assisté à la scène. «
C’était trois voitures qui en poursuivaient une quatrième », raconte le jeune homme. Avant de jeter un coup d »il à une fourgonnette qui était stationnée le long de la rue Jean-Jaurès. Sur le haut du véhicule, on aperçoit l’impact d’un projectile. À quelques mètres de là, on en aperçoit un second sur les stores d’un kebab qui était fermé.

Pour l’heure, trois personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre. Elles se trouvaient encore en garde à vue ce lundi soir pour les besoins de l’enquête qui a été ouverte afin de faire toute la lumière sur ces épisodes de violences.

Leave A Reply