Bientôt un Ironman dans la Deûle et les rues de Lille

Bientôt un Ironman dans la Deûle et les rues de Lille

Après l’annulation du semi-marathon de la Braderie, reverra-t-on des coureurs dans les rues de Lille le’ 9 juillet 2017 C’est la date qu’a cochée Jean-Paul Delbert, 58 ans, sur son agenda pour organiser le premier Ironman 70.3 à Lille. «
Il n’y en a que deux en France, à Aix-en-Provence et à Vichy, s’exclame le triathlète marcquois. Un Ironman au nord de Paris pourrait attirer du monde, de France, du Benelux’
»

L’Ironman 70.3, c’est un triathlon composé de 1,9 km de natation, 90 km de vélo et d’un semi-marathon. Le journaliste indépendant a déjà tout prévu : la natation pourrait se dérouler dans la Deûle, de l’écluse du Grand Carré au pont piéton du Colysée de Lambersart (les analyses effectuées sont bonnes) ; le cyclisme dans la campagne, du côté de Lambersart, Comines ; et le semi dans les rues de Lille.

« Des retombées économiques non négligeables »

«
Après l’annulation de la Braderie et des courses à pied, c’est le moment de trouver de nouvelles idées, proposer de nouveaux événements
», veut croire J.-P. Delbert, qui travaille sur le sujet depuis deux ans avec la société Ironman, «
très séduite par le projet
». Des premiers contacts ont déjà été noués avec la Métropole européenne, la ville de Lille’ «
En termes d’images, c’est excellent. Avec une épreuve comme celle-là, ainsi qu’une deuxième plus accessible, on pourrait attirer 4 000 concurrents. Ce sont des retombées économiques non négligeables.
»

En attendant, Jean-Paul Delbert va affiner son projet le week-end prochain à Vichy : il y disputera son deuxième Ironman, à savoir 3,8 km de natation, 180 km à vélo et un marathon. Et bouclera, par la même occasion, son’ 42e
marathon !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *